Depuis mardi dernier, nos communes sont partout en France le théâtre de troubles graves, qui ciblent avec une extrême violence les symboles républicains que sont les hôtels de ville, les écoles, les bibliothèques, les polices municipales.

Cette crise renvoie à ce que les maires disent depuis longtemps sur la nécessité absolue de donner aux pouvoirs locaux les moyens et l’entière responsabilité de conduire les politiques de proximité. Au temps des injonctions descendantes doit succéder celui des libertés locales et de la responsabilité.

Les maires sont profondément attachés à l’unité et à la cohésion de notre pays : ils y contribuent chaque jour en agissant au plus près des citoyens. Ils observent avec consternation le déchaînement de violence qu’impose au pays une minorité agissante. Mais, ils ne s’y résignent pas et sont résolus à s’y opposer.

Les Maires de France appellent donc d’abord l’Etat à rétablir l’ordre républicain : c’est sa responsabilité pleine et entière. Il ne peut y avoir de justice sans ordre.

Les maires de France appellent ensuite à une mobilisation civique des citoyens pour le retour à l’ordre républicain. Chacun doit y prendre sa part dans la responsabilité et le calme pour que le dialogue puisse reprendre.

A l’instar de David LISNARD, Président de l’AMF, M. Philippe CHALOPIN, président de l’AMF49 invite tous les élus et habitants de chaque commune à se réunir sur le perron de leur mairie aujourd’hui, lundi 3 juillet à midi, pour partager l’Appel des maires de France pour le retour à la paix civile.

Plus d’infos

PARTAGER SUR LES RÉSEAUX